Géologie

Macif de Morais 

Le territoire de Macedo de Cavaleiros enferme un patrimoine géologique d´une importance particulière international, même si celui a tant de brillant comme de complexe !

La géologie de ce patrimoine nous renvoie pour il y a 540 Ma en avant, quand le Cycle  Varisque (processus géologique visant la formation de chaines de montagnes). Ce cycle s´est initié par le démembrement d´un supercontinent et l´ouverture d´un océan. Cet océan, appelé  de Rheic à accumuler sédiments ressortissants de l´érosion des continents qui étaient dans leur marge, cependant les océans sont éphémères et quand ils attendent leur limite d´expansion, ferment. Ce cycle termine avec la collision des continents et la formation de la chaine Montagneuse Varisque, édifiée entre  les périodes du Dévonien- Carbonifère (380-280Ma)

Cette chaine montagneuse enferme des témoins des deux continents impliqués dans le processus et patchwork de la croûte océanique non distribué. Tous ces éléments furent  amalgamés dans la constitution d´un supercontinent, la Pangée, de laquelle sont nés les actuels continents. Dans le Massif de Morais est possible d´en trouver des témoins de ce choc entre continents, une rareté, qui à peine est observé en quatre coins de la Planète Terre.

Figure 2 – Position des principaux continents dans le Silurien Moyen (425 Ma) (Adapté de Meyer- Berthaud et ) -> meilleur qualité.

Figure 3 –  Principales Unités Structurels de la Région de Trás-os- Montes et du Massif de Morais. Allochtone inférieur, fragment représentatif de la marge du continent Gondwana ; l´Allochtone Moyen ou Ophiolitique qui représente un fragment de la croute océanique, une petite  branche de l´océan Rheic ; l´Allochtone Supérieur correspond à un fragment de la croute continentale d´un continent primitif- L´Armorique-

(Retiré de la Carte Géologique du Portugal, Feuille 2, 1 : 200 000) 

Relief 

La défaillance le Vilariça, qui se développe entre Bragança,  Vilariça et Manteigas, correspond à un grand accident tectonique, avec une extension de 250 km. Cette défaillance, même si de  basse activité sismique, fut en d´autre temps responsable pour le séisme de 1858, qui a détruit toute la ville de Moncorvo. Associé au mouvement de la défaillance  s´est produit le levage de blocs (dans un modèle du tipe push-up) comme la Montagne de Bornes (1133m) et la Montagne de Nogueira (1320m) et l´abattement d´autres, comme les dépressions de Santa Combinha, Macedo de Cavaleiros ou Vilariça.

Le massif de Morais surgit comme un relief aplati, à environ 750m d´altitude, et représente une partie de la Superficie  Fondamentale de la Meseta Nord (Superficie résultante de l´Écrasement de la chaine montagneuse Varisque). 

Figure 4 - Panoramique de la Montagne de Bornes. 

Drainage envers l´intérieur de l´Ibérie 

Les sédiments peu consolidés qui occasionnellement couvrent la couche rocheuse ancienne constituent des témoins d´un système de drainage antérieur au actuel, qui drainait pour l´intérieur de la Péninsule Ibérique, que plus tard viendrait à être capturé par le Fleuve Douro et passerais à drainer pour l´Océan Atlantique. Cet ancien système fluvial est représenté par des anciennes vallées creusées, qui furent remplis par des différents genres de sédiments qui résultent des conditions tectoniques et climatiques du Neogénique.

Figure 5 - Vue Panoramique de la Colline de Berrão sur le Fleuve Sabor.

Copyright 2019 - Geoparque Terras de Cavaleiros